Adresse
Téléphone

La belle saison de l'aol basket en régionale 1

L'AOL Basket Périgueux dans le 24 sport
l'AOL Basket réalise une très belle saison en Régional 1 (R1). 
Le club a changé de présidence en 2021 et, sous l'impulsion du nouveau président Théo Nunes Geraldo ainsi que son nouveau bureau, une nouvelle dynamique se fait sentir. Avec 171 licenciés, en progression de 74% par rapport à l'an dernier (dont 20% de féminines), les effectifs sont bien garnis. Cette embellie se voit aussi en analysant la progression de l'équipe 1 en R1. Cyril Chirol (34 ans), coache le groupe depuis 3 ans après avoir connu une belle aventure avec le Lardin chez les filles conclue par une montée zn Nationale 3. Il nous racconte sa saison.
 
Bonjour Cyril. Quand vous reprenez le groupe en 2019-2020, quel est la structure de votre collectif ?
C'était surtout une bande de copains qui maintenait le club à ce moment-là. Mais comme la saison s'est arrêtée à cause du Covid, j'ai eu 8 départs en fin de saison sur un groupe de 13 joueurs. C'était le bazar. J'ai donc pris mon téléphone et contacté des joueurs qui pouvaient s'inscrire sportivement et humainement dans le projet. On joue à un bon niveau juste en dessous de niveau national, il fallait vite se renforcer. On signe huit joueurs avec seulement trois mutés ( pas possible d'en aligner plus sur la feuille de match). On repart mais après trois matchs, on doit de nouveau s'arrêter. Malgré tout, j'ai vite constaté que je devais continuer à améliorer le collectif, à trouver des joueurs avec un profil plus scoreur pour cette année.
 
Vous avez donc commencé cette année 2022-2023 avec 17 joueurs. Quel est l'objectif initial de l'AOL Basket ? 
En effet, nous avons fait signer des joueurs sans licence l'année précédente donc sans mutation, quatre mutés et surotut, deux joueurs d'expérience avec Chrstopher Belrain (formé à Evreux) et Saliou Diop qui a joué en N2. Le groupe a un fort caractère, la plupart ont déjà évolué au-dessus de la R1. Le club, comme moi-même, nous avons pour ambition de nous maintenir le plus vite possible. Personne ne donnait cher de notre peau car sur une poule de 12 équipes, avec la refonte des poules régionales prévus en 2023, on sait qu'il va y avoir 6 descentes. C'est très dur surtout que pas mal d'équipes visent le haut du classement, comme Mérignac, Seyches ou Landouge (à côté de Limoges). J'avais mis l'objectif aux garçons de faire un gros début de saison en tentant de gagner trois matchs sur quatre, vu le calendrier. Nous avons fait quantre sur quantre dont une grosse victoire contre Landouge au 2e match (71-62). C'est un révélateur qui montre que nous sommes dans le vrai. 
 
Comment vous entraînez-vous au quotidien ? 
Cette année, ce fut compliqué car, suite à la réfection de Clos-Chassing, nous avons dû jouer à Saint-Pierre-de-Chignac. On s'entraîne le mardi là-bas, à 21h30, c'est très tard. Et le vendredi aux Maurilloux à 20h30. Il faudra améliorer cela pour la prochaine saiso. Mais le groupe est très solidaire et il a fait les efforts. Pour preuve, en fin de saison, il m'arrive d'avoir 17 joueurs lors des séances. C'est la grande réussite, l'osmose entre les gars. Autre preuve, j'avais proposé au groupe de tenter de jouer devant une banda mais pour y arriver, il fallait contribuer. Chaque joueur a mis un peu de sa poche et nous avons réussi, avec un soutien du club, à avoir 3 matchs avec une banda. C'était fort, surtout que nos joueurs ne sont pas payés.
 
Sportivement, quels sont les moments marquants pour vous ? 
Notre premier match de la saison, où nous allons gager au CSP Limoges 2 (60-72), est un grand moment pour nous qui donne l'impulsion au groupe et valide notre préparation. La poule est composée de deux équipes intouchables, Seyches et Mérignac le leader. Au match aller, à Seyches, nous perdons de 40 points, j'avais déjà en tête le match retour, un plan pour les pertuber. Cela a failli marcher car au retour, nous les poussons dans leur retranchement et, même si nous perdons de 4 points, le contenu du match fut très bon. Nous avons 6 défaites sur la saison actuellement. Il nous reste deux matchs et si nous prenons une victoire, nous sommes sûrs de finir 3e de la poule. C'est un vrai exploit pour le club. Je pense que le groupe pour 2023 sera stable à 80%. J'ai 4 joueurs de plus de 40 ans qui ont tout donné cette année, ils ont été exemplaires et certains sont prêts à poursuivre l'aventure. Suivant la poule que nous aurons l'année prochaine, soit plus charentaise, soit plus "ancienne Aquitaine", nous pourrons avoir des objectifs élevés car, sans faire injure à personne, le niveau en Charente est un peu plus faible.
 
Il vous reste deux matchs en mai...
Peut-être plus en fait car nous jouerons le 13 mai un 1/4 de finale de coupe de Dordogne donc, si nous gagnons, nous continuerons. Et le 14 mai, pour conclure, nous recevrons Couzeix, 9e de la poule. L'occasion pour le club de faire une belle fête.
 

Champion u17 ID 19/24

Champion u17 ID 19/24
Nos jeunes U17 finissent victorieux du championnat départemental ! 🏆
 
Nous sommes très fiers de leurs progrès et de toute l'émotion qu'ils nous ont offert, à nous dirigeants tout comme à leurs parents !
Merci infiniment pour cette très belle saison et notamment à Vincent Cortes, arrivé en début de saison au club et joueur de la Seniors 1, équipe de Pré-National.
 
De belles perspectives pour la saison prochaine...💪
 
Merci à Thomas Hem pour sa présence hier en tant qu'assistant coach 🙏
Merci au Comité Dordogne Basketball pour le crédit photo 👍
Merci aux membres du comité pour l'organisation des finales.
Merci au club SAS Basket pour l'accueil
Un retour en image de la rencontre arrive...😉
 

aol basket vs St Front-de-Pradoux

Vendredi 27 août a eu lieu la première rencontre de la saison pour nos Senior 1! Nos amis de St Front-de-Pradoux se sont déplacés jusqu'à Trélissac pour un match amical 🤝
 
L'équipe de nos Senior n'était pas au complet mais déjà nous avons pu voir nos nouvelles recrues à l'œuvre! Nous leur souhaitons un belle installation dans le Périgord et une belle saison au sein du club!
Ce premier match de préparation nous a laissé entrevoir une équipe bien prometteuse !
 
Nous remercions Cyril Chirol, coach de l'équipe, pour son travail de recrutement qui nécessite beaucoup d'investissement et de passion.
 
Retour en image de cette première soirée dès demain! 😉
 
📷 Isabelle Silva
 

Les clubs de sport enregistrent de nombreuses inscriptions pour cette rentrée en Dordogne

Le forum des associations, annulé l'an dernier, se tenait ce dimanche au stade Francis-Rongiéras à Périgueux. L'occasion pour les clubs d'attirer de nouveaux adhérents, alors qu'avec l'instauration du pass sanitaire, le fonctionnement habituel peut reprendre.
 
Sur le stade Francis-Rongiéras à Périgueux, 150 associations se sont réunies ce dimanche pour le traditionnel forum des associations. Objectif : attirer un maximum de nouveaux inscrits pour cette rentrée, après deux années compliquées par la pandémie de covid. Juste à côté du stand de leur club de basket, Marine et Amira, enchainent les paniers. "Ca fait du bien de reprendre le sport en club, avec nos coéquipières" confie la première, son ballon à la main. "Sauf qu'on a perdu un peu les habitudes, c'est sûr qu'en matchs on va pas réussir du premier coup !" sourit Amira. Après les confinements à répétition, il faut retrouver la forme. 
 
"On a 20 à 30% d'adhésions en plus, on va retrouver le niveau d'il y a 4 ans, avant la crise sanitaire - Isabelle Silva, AOL Basket"
 
Elles ne sont pas les seules à se ruer vers les parquets. Le club de l'AOL Basket de Trélissac enregistre de nombreuses inscriptions. "C'est vraiment très actif, explique Isabelle Silva, secrétaire du club. Les parents sont très présents, on a 20 à 30% d'adhésions en plus. On va retrouver le niveau d'il y a 4 ans, avant la crise sanitaire." Les sportifs ont envie de se défouler de nouveau et de revoir du monde, partager des activités en groupe.
 
 
 

L’AOL Basket veut se féminiser

Comme l’a souligné Pascal Dupouy, président de l’Association des œuvres laïques (AOL) Basket Trélissac (par ailleurs entraîneur de l’équipe minime), « le club souhaite développer le nombre de ses licenciées chez les filles ».
 
« Si, au niveau des babies ( jusqu’à 7 ans) et des poussins, le nombre de filles licenciées nous contraint encore à les faire évoluer dans des équipes mixtes, avec nos garçons, nous allons, sur la saison prochaine, aligner une équipe en U 9 (jusqu’à 9 ans), annonce le président. Le club souhaite constituer, dans les différentes catégories d’âges, des structures filles et proposer, comme chez les garçons un parcours sportif complet. »
 
Un constat et un objectif qui ont amené à mettre en place une opération portes ouvertes : jusqu’au 15 juin, au gymnase Tonio Vallejo, on pourra découvrir le club et ses structures lors des entraînements du mardi de 18 à 20 heures (pour les jeunes filles licenciées ou non nées en 2002 et 2003) et du jeudi de 18 heures à 19 h 30 (pour celles nées en 2004,2005 et 2006).
 

L’AOL Basket tire un bilan positif

La section basket de l’AOL a tenu son assemblée générale, jeudi 21 septembre, au gymnase Tonio-Vallejo de Trélissac, en présence de Francis Christman, adjoint en charge des sports.
 
Pascal Dupouy, le président, a dressé plusieurs constats positifs. D’abord en ce qui concerne les effectifs. À la fin de la saison, la section comptait 168 licenciés, soit une progression sur un an de 19 % (et de 51 % sur les quatre dernières saisons). Les féminines, de plus en plus nombreuses, représentent 28 % de l’effectif. 115 licenciés ont entre 5 et 20 ans. En quatre ans, le club est passé du 12e au 6e rang dans le département en termes d’effectifs.
 
Plusieurs labels
 
La satisfaction vient aussi des résultats sportifs, avec quatre U13 féminines et trois U13 garçons invités aux sélections (deux filles et deux garçons ont participé aux Étoiles du Périgord). Les 14 équipes que compte le club ont toutefois des difficultés à trouver des créneaux d’entraînement.
 
Satisfaction enfin au niveau du suivi des projets, avec l’obtention en octobre 2016 du label service civique et, sur la saison, du label citoyen de la Fédération française de basket-ball (au niveau national, seuls 28 clubs dont huit professionnels en sont titulaires). Faute de moyens toutefois, certains projets - opération basket école ou centre génération basket - n’ont pu être réalisés.
 
Comme le rapport moral et d’activités l’a fait ressortir, l’objectif de développement de la section féminine (lire « Sud Ouest » de mercredi) et celui de la formation des entraîneurs et des bénévoles sont prioritaires. Le club compte sept animateurs, deux initiateurs et six bénévoles étant en formation arbitrage et sport et handicap. Le club souhaite aussi améliorer sa visibilité (médias et sponsoring) et sa « professionnalisation » : la réflexion sur l’emploi d’un temps partiel est à mener.
 
Des constats rendus possibles, comme l’a souligné la trésorière Muriel Gagnard, par une situation financière équilibrée, qui permet à la clôture de l’exercice d’affecter une somme de 3 650 euros en réserve.
 
Les rapports ayant été adoptés à l’unanimité, l’assemblée a procédé au renouvellement du conseil d’administration et reconduit le bureau de l’association.
 

L’AOL Basket cherche de jeunes joueuses

Samedi dernier, le gymnase Tonio- Vallejo a accueilli la journée portes ouvertes marquant l’entame de sa saison pour l’AOL Basket.
 
« L’AOL Basket est à la fois un club ancien, puisqu’il écrit son histoire depuis plus de 60 ans, et un club nouveau, avec la décision, en 2016, de devenir une association autonome, a souligné Frédéric Colombier, membre de la commission des animations. Le club comptait à la fin de la saison dernière 168 licenciés dont un peu plus de 50 filles, regroupés en 10 équipes. Ils sont encadrés par une trentaine de bénévoles. Le calendrier est étoffé pour les entraînements (12 horaires par semaine). En ce début de saison, nous sommes à la recherche de jeunes filles pour renforcer les pous- sines (10-11 ans) et les benjamines (12-13 ans). »
 
Le basket plaisir
 
Comptant trois équipes seniors, l’AOL Basket, 6e club de Dordogne, a obtenu en mai le label Citoyen de la Fédération française. Celui-ci reconnaît son engagement dans les thématiques de développement durable de citoyenneté et de solidarité, au travers de ses pratiques. Visant le niveau compétition, malgré l’état des installations du gymnase dont la mise aux normes est trop coûteuse, le club souhaite garder comme fil rouge, « la dimension de basket plaisir, pour que chacun puisse pratiquer ce sport ».
 

AOL : une plaque au nom de Tonio Vallejo

Une plaque au nom de Tonio Vallejo a été installée au gymnase des Maurilloux, à Trélissac, dimanche 22 juin. Un hommage lui a été rendu ce jour-là pour une vie d’engagement, au service du sport et du basket-ball en particulier. Comme l’a rappelé le président de l’AOL Périgueux, Jérôme Parisien : « Pour moi, qui pratique le basket au sein de l’AOL depuis environ cinq ans et qui assume la présidence de la section depuis trois ans, des engagements comme celui que nous fêtons aujourd’hui rendent modeste. »
 
Soixante ans à la section
 
Tonio Vallejo est venu au sport à 17 ans. Il en a aujourd’hui 83. Il a débuté par le football, vraisemblablement en tant que gardien de but. « Dans les disciplines par lesquelles il est passé, “Tony” a été un exemple, indique Jérôme Parisien. Au-delà de son engagement, nous voulons célébrer un homme qui a toujours fait preuve au quotidien de discrétion, de simplicité et de constance. »
 
Il poursuit : « Il a su transmettre l’amour qui le lie depuis plus de soixante ans au basket, à ses quatre filles, mais aussi à ses gendres, même si certains ont mal tourné et se sont dirigés vers d’autres types de ballons, mais personne n’est parfait… Cette section basket, qu’il nous a léguée et qui compte aujourd’hui 115 licenciés, est un héritage précieux. »
 
Comme l’a rappelé Daniel Fournier qui, après avoir animé la section basket de 1996 à 2008, est actuellement vice-président de la structure mère et administrateur délégué à la vie associative, « les cinq sections sportives de l’AOL comptent 350 licenciés. Elles fonctionnent, sur la base du bénévolat, qui s’inscrit dans l’histoire de l’agglomération périgourdine depuis la fondation de l’association en 1948 ».
 
Après les discours, la plaque a été dévoilée en présence de représentants de la Ville de Périgueux et de Francis Colbac, maire de Trélissac.
 
Outre des jeux assurés par les adhérents de la section et un match exhibition en début d’après-midi opposant des U15 du Boulazac Basket Dordogne à ceux du CSP Limoges, ont été proposés des temps de convivialité variés aux très nombreux visiteurs.
 

L’AOL Basket fête ses 60 ans

Le gymnase des Maurilloux accueillait, dimanche 2 juin, le club de basket de l’AOL, pour la célébration de son 60e anniversaire. Comme l’a rappelé Francis Colbac, « l’AOL Basket, créée par Jean Septembre et qui a ses bases au gymnase des Maurilloux, est un des plus anciens club de la commune ».
 
Daniel Fournier, administrateur de l’AOL, et Jérôme Parisien, nouveau président, ont souligné, dans un bilan tourné vers l’avenir, la place des valeurs du bénévolat dans le fonctionnement du club ainsi que son dynamisme.
 
Jérôme Parisien a confié : « Pour ma première saison de dirigeant, j’ai vu le nombre de nos licenciés passer de 80 à 120, et au-delà des activités de loisirs, auxquelles nous sommes attachés, nos équipes ont obtenu des résultats encourageants, puisque les benjamins terminent seconds de 1re catégorie et qu’une des équipes seniors monte en Région. »
 
Vianney Le Vacon, qui participait pour la Ville de Périgueux à cet anniversaire, a dit sa satisfaction pour l’activité et l’engagement du club, et félicité ses dirigeants ainsi que l’ensemble des bénévoles qui s’étaient mobilisés.
Afin de donner à ce temps de célébration toute sa dimension festive, diverses manifestations ont ponctué la journée avec des concours de tirs, des mini-tournois et des matchs seniors/anciens, ainsi qu’une démonstration par des élèves de l’école du cirque.